• Les solutions trouvées par l'Homme

    Afin des préserver les recifs coraliens, l’Homme a mit en place des « zones vertes », des zones où il est interdit de pêcher protégeant ainsi les coraux des filets. En 2004, 30 % des récifs ont été classés zones vertes

    La surpopulation des acanthasters a été, dans les années 70 et 80 , limitée grâce aux campagnes de ramasses de ces étoiles de mer. Cette méthode peut être à nouveau utilisé par prévention.

     

    Ensuite, les mines à ciel ouvert épuisées sont par la suite rebouchées et la végétation est replantée par-dessus afin d’éviter la sédimentation et donc la mort des coraux.

    L'Homme utilise aussi des récifs artificiels afin de protéger les œufs de corail durant leur développement.  Ils sont ensuite transférés dans les récifs coralliens endommagés afin de repeupler ceux-ci.

     

    Le gouvernement Australien compte également installer des « parasols géants ». Ces parasols ont pour but de faire de l’ombre afin que les zooxanthelles ne meurent pas, car ces algues sont nécessaires à la survie des coraux.

     

    Pour finir, des cages électriques sont placées sous l’eau afin de permettre un meilleur développement des coraux. Les barreaux de la cage sont parcourus d’un faible courant électrique, qui aide au développement des coraux.  

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :